Sélectionner une page

Le milieu professionnel de la coiffure est bien différent de ce que l’on croit. En effet, les coiffeurs et les coiffeuses ne se limitent pas seulement à faire la coupe que vous désirez et un brushing. Le secteur professionnel est tout autre et nécessite réellement de suivre une formation, tout comme d’avoir une expérience professionnelle.

La demande est de plus en plus exigeante de la part des clientes. Si auparavant, la plupart se contentaient par exemple de la coiffure à domicile, désormais, elles veulent les meilleurs soins capillaires pour entretenir leur chevelure.

 

 

Quel est le véritable rôle d’un coiffeur professionnel ?

Le coiffeur est aussi un styliste visagiste qui doit avoir le sens des formes et des couleurs. Il est chargé de conseiller ses clients sur les produits capillaires qui conviennent à leur chevelure d’une part et les styles qui conviennent à la morphologie de leur visage de l’autre. Dans l’exercice du métier, le professionnel de la coiffure doit également tenir compte des attentes et des souhaits des clients.

Quelle que soit leur spécialisation ou leur diplôme d’État, les coiffeurs et les coiffeuses doivent être à l’écoute de leurs clients. Pour cela, ils doivent faire preuve de patience. Ils peuvent exercer le métier au sein d’une entreprise ou bien ouvrir leur propre salon de coiffure. Dans les deux cas, ils peuvent aussi faire la vente de produits professionnels. Le principal objectif du coiffeur est d’embellir le cuir chevelu de chacune de ses patientes.

 

 

Les formations possibles pour la coiffure

Que vous souhaitiez une reconversion professionnelle ou bien en faire votre métier après le collège, il faut indispensablement suivre une formation pour devenir coiffeur. Parmi les principaux choix, on peut citer le CAP Coiffure, le BP Coiffure et le BTS Métiers de la Coiffure. Bien entendu, votre aptitude professionnelle dépendra de votre diplôme.

Par exemple, avec un CAP, vous apprendrez les bases, la mise en forme et les règles d’hygiène et de sécurité. Avec un brevet professionnel, vous pourrez en apprendre plus sur la gestion des stocks pour pouvoir ouvrir votre propre salon. Le brevet de maîtrise consiste en une formation continue. Grâce à cette formation, le titulaire CAP peut décrocher le titre de Maître Artisan. Le BP peut suffire pour s’installer en tant que chef d’entreprise.

Outre la formation de base, une formation coiffure sur lyon peut également consister en un stage de quelques jours. Dans ce cas, elle sera axée sur un domaine en particulier : découverte de nouveaux soins esthétiques, formation équipements, apprentissage des techniques de colorations, de coupes ou de spécialisations.

 

 

 

Comment choisir une formation coiffure homme ?

Selon l’école de formation, il est possible de suivre les cours en présentiel ou non. La formation à distance est souvent moins coûteuse mais il faut garder en tête que les cours par correspondance ne remplaceront jamais la pratique. Essayez d’en savoir plus sur l’équipe pédagogique avant de vous inscrire à une quelconque formation. D’ailleurs, il est important de s’assurer que le diplôme ou l’attestation délivrée est bien reconnu dans le secteur de la coiffure.

Pour les titulaires du CAP, il est important de rester à jour sur les tendances et donc de suivre autant de formations diplômantes que possible. C’est la seule façon de se perfectionner et de satisfaire sa clientèle. Les débouchés sont nombreux, mais pour un apprenti, il est préférable de débuter au sein d’une équipe professionnelle.

Avant de se lancer en tant qu’auto entrepreneur, il faut effectivement avoir des connaissances en gestion d’entreprise et en comptabilité. Vous aurez également besoin de former votre propre équipe. Ouvrir un salon nécessite non seulement des connaissances approfondies, mais aussi un certain budget car il faut investir en équipements.